Contactez nous: +32 (0)71 55 52 49

Hommage aux hommes de conviction

Par le biais du beau métier qu’est le nôtre, nous avons la chance de rencontrer des femmes et des hommes de conviction. Loin du conformisme ambiant et des modes qui se succèdent à l’envi pour sortir de la mouise un secteur agricole en crise (pléonasme ?), d’aucuns gardent le cap qu’ils ont choisi délibérément. Malgré les embûches qui jalonnent le parcours – jalousie voire hostilité du voisinage, tracasseries imposées par une administration tatillonne briseuse d’élan, difficultés pécuniaires et aléas climatiques- ils tracent leur chemin, soutenus par une foi inébranlable en ce qu’ils font.

Au Château du Champ de Treilles, notre fils Jean-Charles, en visite pour quelques jours, a pu constater la ténacité de Corinne Comme, toute entière enveloppée par la bio-dynamie (à lire dans ce périodique). Les vignerons qui participent à la dégustation de juin ont aussi démontré à divers égards leur détermination. L’un en quittant la coopérative qui le tirait vers le bas, l’autre en s’opposant avec acharnement à l’administration qui l’empêchait d’avancer, l’autre encore en s’inscrivant à contre-courant, soit en privilégiant un cépage et des rendements honnis par les coopérateurs locaux d’ailleurs en faillite, et le dernier en s’installant en terre étrangère, seul contre des consortiums énormes qui le regardent de haut. Franck Peillot, lui, est resté au pays, dans sa montagne natale, il défend avec brio ceps et vins autochtones.

Tous, et bien d’autres dont nous admirons la loyauté envers leur vignoble au cours de nos voyages, constituent des exemples dans un monde versatile, prompt à tout abandonner quand le bénéfice tarde. Ces convictions enracinées dans des âmes bien trempées nous encouragent à placer nos pas dans les leurs, à résister au marketing sauvage déshumanisé qui corrompt jusqu’aux meilleures intentions.

Rappel.

Sans parler d’année du siècle car celui-ci est bien trop jeune encore, 2009 se présente comme un millésime assez parfait. Une fois n’est pas coutume, cela concerne pratiquement toutes les régions de France. Nous vous en proposons déjà quelques échantillons : le Laudun blanc et le Beaujolais blanc, le Tavel rosé, le Beaujolais l’Ancien, le Côte de Brouilly ainsi que le Rioja en rouge. Bonne régalade !

Derniers articles