Contactez nous: +32 (0)71 55 52 49

Visite dans l’appelation Lessona, printemps 2013

lessona_panoramaProprieta Sperino, Cascina Tavijn, Azienda agricola Vajra.

En 2008, nous avons été témoins de la renaissance de l’appellation “Lessona” au nord du Piémont, proche de la ville de Biella. Alors qu’au début du vingtième siècle, le village s’enorgueillissait de posséder un millier  d’hectares de vignes, celles-ci avaient été progressivement laissées à l’abandon jusqu’à l’extinction presque  totale constatée un siècle plus tard. Les filatures, florissantes au cours du vingtième siècle, avaient littéralement pompé les anciens ouvriers agricoles. Seule une exploitation a traversé le temps, plus pour le prestige que pour le revenu, il s’agit du Domaine Sella appartenant à une riche banque locale. Nous connaissons Paolo De Marchi grâce aux excellents Chianti qu’il produit en Toscane. Cependant ce que l’on ne sait pas toujours, c’est que la famille de Paolo est originaire du Piémont, et plus précisément de Lessona dont il a gardé une grande nostalgie, déplorant le paradis perdu et les vignes disparues. Luca, son fils trentenaire, se souvient d’une photographie accrochée dans la salle à manger montrant une ferme familiale de Lessona cernée par les cultures de blé. Presque chaque jour Paolo se lamentait en la contemplant et s’insurgeait : « Du blé ! ». Il regrettait amèrement la culture ancestrale de la vigne. Car ce terroir se révèle assez unique, il s’étale sur un sable plein de minéraux qui lui confère une minéralité exceptionnelle. La fraîcheur et le raffinement caractérisent le « Lessona ». Le rêve de Paolo a pris forme, en effet, depuis l’année 2000. Confié aux soins de son fils Luca, cinq hectares ont été repris aux bois envahissants, replantés en nebbiolo essentiellement, en vespolina aussi, en croatina un petit peu. Il s’agit d’un travail colossal qui ne fait pas peur à Luca, enthousiaste et pugnace, tout à fait à la hauteur de la tâche. En 2012, le domaine compte sept hectares et a récupéré un hectare et demi de vieilles vignes cédées par Sella. Le sang neuf en appelle d’autres, vingt-cinq hectares sont maintenant réhabilités en vigne et neuf vignerons se les partagent. La Proprieta Sperino, du nom d’un oncle
de la famille De Marchi, commercialise deux vins, le fameux Lessona auquel nous croyons beaucoup en raison de son terroir particulier qui lui apporte une finesse à la Rayas, et l’Uvaggio, plus vite prêt à boire, où l’on trouve, outre le nebbiolo, de la vespolina, un cépage tout en fruit et en
élégance, et de la croatina plus rustique. Ce dernier cépage, Luca ne l’aime pas et il a entrepris de le supprimer. Il s’efforce aussi de réactualiser la « spanna », la nature originale du nebbiolo local. En 2012, la nature a cruellement réduit la récolte, comme il semble que ce soit le cas partout dans le Piémont.

 

Derniers articles